Frank Lamagnère

«Notre comportement est influencé par ce que nous nous disons à nous-mêmes.» Plus précisément, nos “systèmes de traitement de linformation sont susceptibles d’engendrer «des troubles préjudiciables du comportement.» C’est, par exemple, le cas chez l’obsessionnel qui «intériorise au cours de lapprentissage de la propreté un “surmoi cruelqui entre en conflit avec les tendances pulsionnelles profondes imprégnées dagressivité et d’érotisme anal.» Pour s’en défendre, il développera des formations réactionnelles comme «les tendances aux cadeaux, la résignation, la soumission, la prodigalité, la propreté excessive», ou pour contrer plutôt son agressivité, «la politesse exagérée, l’obséquiosité, la bonté, la défense des faibles, le souci de la justice, le respect de toute autorité.» En fait, «on retrouve ici le fonctionnement sadomasochiste de lenfant envers sa mère, fait de soumission apparente et de révolte cachée.» On reconnaîtra dès lors «les obsessionnels bien adaptés dans leur aptitude à bien assumer des fonctions à responsabilité à condition quils soient dirigés eux-mêmes par un chef quils estiment et qui leur accorde sa confiance.» Car, en définitive, «le désir de lobsessionnel ne peut exister par lui-même.»