Christiane Chauviré

«Pour Valery, le mot courant prend une vertu magique sitôt que le philosophe l'utilise. Wittgenstein ne pense pas autrement,» toutefois, il «fait remarquer (à propos de la métaphysique) que parfois "l'élimination de la magie a le caractère de la magie".(...) Il s'agit pour lui de détecter même en science le phénomène de la croyance inconditionnelle, de combattre ce besoin irrationnel de vénération, cette exigence infantile de merveilleux, cette quête désespérée de la profondeur. Toute la critique wittgensteinienne de l'explication (scientifique) unitaire et réductrice s'enracine dans la dénonciation de la croyance infantile : "C'est en réalité uniquement cela".(...) L'angoisse métaphysique ou existentielle n'est qu'un épiphénomène traduisant dans la sphère affective un problème linguistique profond.(...) Dans son entreprise destructrice, Wittgenstein a eu le sentiment de détruire non pas "tout ce qui est grand et important", mais seulement châteaux de cartes et faux-semblants.(...) Ce qu'il faut au philosophe pour l'apaiser est une façon globale de voir les choses, non une explication hypothétique, une Übersicht, non une théorie.»