img063

Il est clair, selon Pierre Mannoni, que «le Corps social absorbedes quantités d’hommes et de femmes qui sont appelés à jouer un rôle opératoire (énergétique), tandis quun certain nombre dautres, nayant que peu ou pas du tout de potentiel énergétique, apparaissent comme résiduels et sont, comme tous les résidus, voués à l’élimination.» On peut observer alors «le ploiement de stratégies automatiques de régulation que le Système mettrait en place, dune manière quasi universelle, pour assurer son homéostasie.» Et aboutissant à «trois conséquences favorables pour la vie du groupe: assigner une place et une forme au désordre; assurer la cohérence sociale et le maintien des stables dans la stabilité; exonérer les éventuels sentiments de faute et de culpabilité, ce qui est», note-t-il, «la première raison d’être des boucs émissaires.» Il isole ainsi sous le terme d’abdiction «un ensemble dattitudes et de conduites, caractérisées par la dépréciation de soi, le renoncement à soi, l’incapacité à être ce que lon pourrait être.» Et qui font «des hommes et des femmes (…) les collaborateurs, le plus souvent involontaires et inconscients, des processus régulateurs de la vie communautaire.»