Antonio Damasio

La conscience «aide à optimiser les réponses données aux conditions environnementales.(…) Il est ainsi devenu possible d'envisager l'avenir et de suspendre ou d'inhiber des réponses automatiques. Une gratification en suspens est un exemple de cette capacité évolutive nouvelle.» Ainsi, «en matière d'addiction aux drogues (...) pour réussir à dire non, il faut une longue préparation consciente.» Cela revient à décrire la volonté consciente comme le "marqueur somatique de l'autorité personnelle, une émotion qui certifie que le propriétaire de l'action est le soi" (Dan Wegner). Autrement dit, «c'est la conscience humaine qui ouvre la possibilité de mettre en question ce qui est naturel. L'émergence de la conscience humaine est associée aux évolutions du cerveau, du comportement et de l'esprit qui ont fini par donner lieu à la création de la culture, nouveauté radicale dans le cours de l'histoire naturelle. L'apparition des neurones, qui ont permis la diversification du comportement et ont ouvert la voie à l'esprit, constitue un basculement dans cette grandiose trajectoire. Et celle de cerveaux conscients (…) ouvre la voie à une réaction rebelle quoique imparfaite aux diktats de la froide nature.»