img056

Jean Largeaut remarque que «dans du continu homogène nous ne distinguerions rien.» Mais, «avec l'intellect apparaissent l'individuation et le langage. Sans individuation il n'y aurait pas de langage car le besoin n'en serait pas ressenti ; et en même temps le langage a pour raison d'être le désir d'annuler ou d'atténuer les effets de l'individuation en permettant aux entendements séparés de communiquer.» Alors, «pourquoi le Soi produit-il en lui l'intellect ?» De fait, «l’énigme des raisons de la production du monde à partir du Soi est l'inverse de celle de la volonté s'objectivant dans la représentation qui la nie (Schoppenhauer), il faut admettre que cette production est inconsciente.» Il reste que «l’indépendance et la non-relativité au Soi du monde de la diversité sont une apparence (l'illusion causale).» Et donc, «foncièrement il n'y a pas de pluralité d'intellects.» Autrement dit, «tant que chaque individu est un sujet pour lui-même et un objet pour les autres, aucune communication véritable n'a lieu, et les individus séparés sont des automates les uns pour les autres. En bref, l'individuation exclut l'intersubjectivité, mais le monisme la rend inutile (puisqu'il n'y a qu'un sujet).»