Claudine Haroche

«Tout sujet vient au monde de la société et de la succession des générations avec la mission d'assurer la continuité de l'ensemble auquel il appartient. En échange, cet ensemble doit investir narcissiquement ce nouvel individu. La notion de "contrat narcissique" correspond à l'attribution à chacun d'une place déterminée dans le groupe et indiquée par les voix qui ont tenu, avant l'apparition du nouveau venu, un discours conforme au mythe fondateur du groupe. Ce discours, qui contient les idéaux et les valeurs du groupe et qui transmet la culture de celui-ci, doit être repris à son compte par chaque sujet.» Pour s’en émanciper, il n’y a que «l'esprit critique, du type de ces esprits retors qui se retournent contre eux-mêmes par humour et ironie. Mais même cela, c'est l'esprit de corps. L'esprit raffiné de ceux qui savent se critiquer et par là mieux maîtriser et mieux dominer même le corps dont ils font partie.» Car, «c'est seulement quand le corps n'est plus pensé comme incarné, et quand la fiction qui le représente n'a plus aucun substrat réel, que la question du faire corps peut s'exprimer en termes d'esprit de corps. »