John Heil

«Nous pouvons dire que la sociologie et la psychologie sont des sciences de niveau supérieur et la chimie et la physique des sciences de niveau inférieur. Les ennuis commencent quand les philosophes introduisent des niveaux de réalité qui correspondent aux niveaux pris en ce sens.(...) Pour ajouter la conscience, Dieu aurait besoin d'ajouter de nouvelles lois fondamentales de la nature. Ces lois de la nature fonderaient l'émergence de la conscience sur des processus physiques non conscients.(...) Lorsque tout cela est assemblé, le résultat apparaît tristement ad hoc.» Dans le même ordre d'idée, «la distinction entre objectif et subjectif est l'expression d'une tentative malheureuse de saisir la distinction entre le fait d'être dans un état donné de conscience et le fait d'observer (simplement) cet état.(...) C'est traiter imprudemment ensemble épistémologie et ontologie.(...) Vous pouvez réfléchir à vos états de conscience, mais une réflexion comme celle-là n'est pas requise pour la conscience de la conscience ordinaire.»