La tyrannie n'est plus sensible

elle s'est installée au sein même de nos gentils neurones