img091

in L'heure du crime et le temps de l’œuvre d'art

 

«Les cultures élevées et les sociétés modernes apparaissent comme de gigantesques convertisseurs des narcissismes.(…) Tous ces collectifs exigent de leurs membres un prix pour leur appartenance, mais, tant qu’ils obtiennent leur succès de groupe, ils se dédommagent par des accès privilégiés aux convictions et aux moyens de pouvoir permettant de vivre, avec une évidence suffisante, l’avantage d’être soi-même.» Dans ces conditions, «comment dire à l’âme qui croit à elle-même et à son salut que, selon les découvertes les plus récentes, il n’y a pas d’âme ? Du côté de l’agresseur, ce problème de communication reste bien supportable, jusqu’à nouvel ordre, parce que le narcissisme de l’instructeur trouve largement son compte dans la transmission des messages déconstructifs.» En revanche, «celui qui ne peut se présenter en personne comme inventeur ou intermédiaire d’une vexation a toutes les chances d’atterrir au large pied de la pyramide, où se tiennent les consommateurs finaux des informations qui détruisent le narcissisme, abandonnés tout seuls au désavantage d’être eux-mêmes. La perception de ce désavantage s’exprime de manière typique dans la dépression.»